Résine dentaire : Utilisations en soins dentaires



Utilisation de résines dans les soins dentaires :

Depuis son apparition dans le commerce en 1910, la résine dentaire est utilisée entre autres pour des fins esthétiques. Elle permet de restaurer les dents de la mâchoire inférieure et supérieure. Les prothèses dentaires étaient réalisées à base de vulcanite dans les années 1950. La résine dentaire est aujourd’hui un matériau de choix utilisé pour la fabrication de couronne, de pilier et d’appareil dentaire. C’est un composé synthétique, produit généralement à partir de composés minéraux et organiques. Elles peuvent être moulées sous diverses formes et ensuite durcies pour une utilisation en chirurgie dentaire. De par sa composition, elle est indiquée pour traiter les personnes allergiques à l’un des constituants métalliques d’amalgame (mélange d’argent, de mercure, de cuivre, d’étain…) généralement utilisé pour des soins dentaires. La résine dentaire est l’obturateur le moins coûteux et le plus utilisé à cause de ses propriétés physico-chimiques avantageuses. Grâce aux nombreuses applications développées par les chercheurs, elle permet aujourd’hui d’améliorer non seulement l’aspect esthétique mais aussi l’aspect fonctionnel des dents en corrigeant les dégâts causés par une carie, une malformation, une maladie ou une brisure dentaire.

résine dentaire

Appareil dentaire en résine :

En chirurgie dentaire, les résines sont utilisées pour la fabrication de prothèses, la restauration de dents ou de tissus manquantes. La partie interne de la prothèse qui repose sur les tissus mous de mâchoire ainsi que les dents prothétiques sont souvent faite en résine. Elles sont aussi utilisées pour le rebasage d’une prothèse devenue instable et inconfortable ou d’une prothèse immédiate pendant la phase de cicatrisation. Elle sert à réaliser des empreintes pour le modelage des extrados en prothèse complète. La résine habituellement utilisée en dentisterie est la résine acrylique (ou poly-méthyl-méthacrylate). Elle est transparente mais peut être colorée en blanc ou en rose avec des degrés de translucidité.

La conception d’une prothèse en résine ce faite après la prise d’empreintes à l’aide d’un porte-empreinte qui est envoyé dans un laboratoire spécialisé. Une résine est ensuite préparée selon les recommandations du fabricant. Souvent, dès que les substances (poudre et le liquide) servant à obtenir la résine sont mises en contact, le mélange est spatulé brièvement. Le prothésiste applique la résine dentaire à la surface de l’intrados prothétique (porte-empreinte). La résine est polymérisée selon sa sensibilité à la lumière ou à la chaleur pour être  durcie. La prothèse peut être insérée dans la cavité buccale du patient. Dans certains cas, le technicien du laboratoire fabrique un guide chirurgical puis une plaque transparente faite de résine acrylique. Cette plaque en résine dentaire facilite les corrections chirurgicales réalisées le jour de l’insertion dans la bouche.

résineee

Couronnes et piliers en résine :

Les résines dédiées à la fabrication de couronne et pilier se présentent aussi sous forme de poudre à mélangée à un liquide mais les composants peuvent varier selon les fabricants. Ces résines dentaires permettent une meilleure consistance des piliers et couronnes dentaires avec la possibilité d’être ajusté pour une meilleur adhésion pendant les 72 premières heures après leur fabrication en laboratoire.

Facettes en résine

Une facette est une petite et très fine coquille de résine acrylique ou  epoxy fixé ou collée à la surface extérieure des dents. Une visite chez le dentiste est généralement suffisante pour la pose de facettes en résine.

  • Pose des facettes en résine

Le traitement s’assimile à celui d’un mordançage dentaire (technique de traitement de l’émail dentaire). Pour réaliser ce type de restauration, le dentiste applique une substance chimique douce sur la dent. Cette substance rend l’émail rugueux et favorise l’adhérence de la résine dentaire. Une résine d’aspect semblable à la couleur des dents naturelle du patient est choisie et appliquée en plusieurs couches sur la dent. La résine contient un agent durcisseur photopolymérisateur  (qui durcit à la lumière). Chaque couche est de ce fait laissée à la lumière pour être durcie avant l’application d’une autre couche. A la pose de la dernière couche, la résine est modelée puis polie afin de redonner une apparence naturelle à la dent traitée.

Incrustations en résine

Les résines les plus utilisées sont des adhésifs acryliques ou epoxys. L’incrustation en résine est réalisée par un dentiste. Elle est une alternative esthétique qui se substitue bien aux méthodes d’obturations conventionnelles faites en amalgame. En remplaçant le métal de l’amalgame par une résine dentaire pouvant reproduire une couleur apparente à celle d’une dent naturelle, l’incrustation se confond à la dentition naturelle.

  • Pose d’incrustation en résine

Pour réaliser une incrustation, le dentiste prépare la dent, pose la résine qu’il laisse durcir. Un ajustement est ensuite réalisé pour donner un aspect proche de celui d’une dent naturelle. Une incrustation en résine est possible pour des dents fortement détruites par une carie dentaire.

Résine dentaire blanche et rose

Elle permet de sceller à nouveau des couronnes décollées des piliers avec une face visible, des facettes décollées des dents ou des bridges. Elle sert aussi à réparer les dents artificielles des prothèses fixes ou amovibles. La résine dentaire blanche ou rose est choisie en fonction du type de réparation à effectuer et de la couleur voulue.

 

[table “2” not found /]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *