Fissures et Fractures dentaires : Comment réagir ?

Fissures et Fractures dentaires : Comment réagir ?



Fractures dentaires : Tous ce qu’il faut retenir sur la dent fracturée, fissurée ou cassée :

Symptômes d’une fissure dentaire (invisible) :

Ressentez-vous une douleur lors d’une activité masticatoire ou lorsque vous exercez une pression au niveau de la dent. Vos nerfs sont-ils sensiblement affectés par les aliments à température extrême (trop chauds ou trop froids) ? L’origine de vos douleurs est-elle méconnue ? Il s’agit là sans doute d’une fêlure de la dent fracturée (celle qui vous cause cette douleur). Un dommage léger, sous forme d’éraflure s’est formé au niveau de la structure dentaire, c’est la raison de vos douleurs intermittentes. Essayer de prendre un RDV avec votre dentiste le plutôt possible. Le plutôt sera le mieux pour votre dent cassée et ainsi pour votre santé bucco-dentaire.

Fissures invisibles

Fissures invisibles

Manifestation de la douleur liée fissures & fractures dentaires :

Quelle est la raison de cette douleur, que se passe-t-il au niveau de la dent fissurée ?

Supposons qu’une dent soit affectée. Quand la fissure apparaît, la structure interne de la dent est en proie aux irritations causées par des agents externes ou microbiens. S’ensuit alors une sensation douloureuse engendrée par la pression exercée sur les nerfs de la dent en question. La pulpe se retrouve vivement et profondément infectée d’où la possibilité d’infection qui va s’étendre jusqu’au tissu mou à l’intérieur de la dent, si l’on traite pas la fissure dentaire très tôt.

Les causes possibles d’une fracture dentaire :

L’accroissement et l’évolution de cette lésion et la douleur dentaire qu’elle entraîne, suivent une progression exponentielle de l’infection dentaire qu’il faut traiter dès les premières signe de l’infection dentaire (douleurs, fissures apparentes, dent sensible face aux liquide chauds/froids ..) pour éviter (ou du moins retarder encore un peu) le pire dans ces cas :  l’extraction définitive de la dent. Revenons vers la fracture dentaire en elle-même. Comment cette éraflure se forme-t-elle ? Quelle en est l’origine ou les origines de des petites fissures qui engendrent par la suite de grandes fractures dentaires ? Une attention particulière doit être portée sur la condition d’une dent. Malgré sa rudesse, elle n’est pas indestructible, plusieurs facteurs peuvent l’affecter au point de créer des dommages sur sa structure et sur les dents voisines :

  • Une activité extrême, mordre un objet dure par exemple peut l’érafler soudainement sans prévenir.
  • Certains tics, récurrent, incluant une activité éreintante de la mâchoire peuvent également l’endommager  (grincement dentaire, serrement de la mâchoire… ).
  • De même que les chocs violents (accidents); ils peuvent créer un traumatisme dentaire sous forme de fractures.
  • Sans oublier certains traitements orthodontiques (effectués antérieurement) qui, bien que salutaire pour les dents et leur structure d’alignement, a en contrepartie diminué sa solidité.
  • Nourritures/boissons trop chaudes et/ou froides.

En raison de tous ces facteurs et bien d’autres, la dent s’use au fil des pressions qu’elle subit. Des fractures et des fissures se forment, le recours à un traitement est alors nécessaire. Il est alors fortement conseillé de consulter un dentiste une que vous sentez l’un des signes d’une fissure dentaire invisible.

Traitement des fractures dentaires : Comment réagir ?

Le traitement varie selon le degré et l’importance de la fracture dentaire. Voici une liste non exhaustive des différentes fêlures dentaires ainsi que les traitements correspondant à chacune d’elles.

1) Fissure : craquelure superficielle 

Il s’agit d’une fêlure verticale inoffensive au début. Ses dégâts sont purement esthétiques. De ce fait, un soin, ayant un but esthétique, est proposé pour diminuer les effets disgracieux de cette lésion sur l’apparence de la dent.

Fractures dentaires montrées par la Radio

Fractures dentaires montrées par la Radio

2) fracture de cuspide (ou coronaire)

Comme son nom l’indique, la fracture se situe au niveau de la couronne, plus précisément au niveau de la pointe d’une molaire. Sans soins au moment du diagnostic, il peut atteindre la pulpe, ce qui pourrait compliquer la situation et ainsi procéder obligatoirement à un traitement de canal. Le traitement adéquat consistera à la mise en place d’une couronne pour la consolidation des fractures dentaires (coronaires).

3) Fracture sous-gingivale oblique:

Il s’agit des fractures dentaires qui s’étend jusqu’au début de la mâchoire. Un morceau de dent se détachera alors provoquant une douleur intense. Pour soigner cette situation, on fait souvent appel à une couronne ou à d’autres méthodes (selon chaque cas), entre autres l’onlay.

4) fracture verticale de la racine:

Invisible à l’œil nu du fait de son incrustation au sein de la gencive, cette fêlure ne sera aperçue qu’à un degré d’infection sévère et très avancé, généralement la fissuration se répand jusqu’à la surface visible (l’émail dentaire). À ce stade, une mesure d’extraction doit être effectuée.

 

[table “2” not found /]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *