Digue dentaire : Usages & Mode d’emploi



QU’EST-CE QU’UNE DIGUE DENTAIRE ?

La digue dentaire est un latex ou un polyuréthane en forme de carré, en d’autres termes il s’agit d’une feuille de caoutchouc imperméable fréquemment utilisée dans le cadre des soins dentaires. Disponible en trois épaisseurs  « medium » (facile à poser), « heavy » (pour isoler plusieurs dents) et « extra-heavy » (qui enserre les dents), la digue dentaire se présente sous forme de couleurs variées  telles que bleue, verte, noire mais aussi bleue claire, beige, mauve, et rose.  En cas d’allergie du patient, la digue en caoutchouc est substituer par la digue fléxidam (ou feuille en élastomère de synthèse). Une mise en garde s’impose par ailleurs quant à l’existence de la digue en stock qui s’avère n’être qu’une digue périssable qui durcit avec une telle facilité qu’il est impératif de la maintenir au réfrigérateur.

La pose d’une digue dentaire nécessite des matériaux spécialisés : le pinçon à digue, la pince à crampon, le cadre à digue, la feuille de digue, le fils de soie, les crampons et le ciseau. Ces matériaux exigent un maniement minutieux d’où la nécessité d’une main experte d’un dentiste lors de la pose de la digue.

la digue dentaire

Digue dentaire – Soins dentaires

USAGE DE LA DIGUE DENTAIRE EN ORTHODENTOLOGIE

Dans le cadre de l’Orthodentologie, les potentiels de la digue sont reconnus et exploités de façon à optimiser les soins dentaires:

  • Facilité d’accès sur la lésion dentaire : Durant la chirurgie dentaire la digue isole la dent. Elle procure de ce fait  un champ de travail qui   facilite l’accès sur la dent à traiter, permettant ainsi au praticien de se concentrer sur la lésion.
  • Protection optimale de la cavité buccale : La cavité buccale étant isolée de la dent affectée, la digue s’impose comme une barrière de protection efficace de la cavité buccale contre les agents toxiques. Lors de la dépose d’amalgame il y a, en effet, un risque latent d’exposition du patient au mercure présent dans l’alliage. La digue, de par ses performances protectrices, écarte ce risque.
  • Utilisation sécurisée contre les produits chimiques : Lors de certains soins dentaires (curetage dentaire) l’usage de produits chimiques est de rigueur. La digue permet l’application de ces produits sur la dent en évinçant toutes menaces d’accident de déglutination, d’indigestion ou d’inhalation de ces produits par le patient.
  • Prévention efficace contre les contaminations par aérosol : Les soins dentaires (cuvette, blanchisseur, turbine) engendrent des agents microbiens issus de la cavité buccale du patient (notamment de la salive). La digue se démarque dans ce cas de par son caractéristique préventif  dans l’hygiène dentaire car elle diminue les risques de contamination du praticien et du patient contre les contaminations salivaires(ou par aérosol).

L’utilité de la digue dans l’entretient de la santé bucco-dentaire, se résumerait  alors comme suit : efficacité et gain de temps. Isolant la dent affectée, elle favorise la concentration de dentiste sur la lésion,pour un résultat rapide et efficace.

AUTRE USAGE DE LA DIGUE DENTAIRE :

L’usage de la digue ne se limite pas uniquement aux soins dentaires. Lors des pratiques sexuelles bucco-génitales ou bucco-anales, la digue est utilisée en tant que barrière préventive contre les infections virales (VIH, herpès, hépatite A). À défaut de feuille de latex ou de polyuréthane, les préservatifs sont découpés de façon à former un carré semblable à une feuille de digue pour être appliquer sur la vulve ou l’anus du (de le) conjoint(e).

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *