blanchiment des dents



Le blanchiment des dents

Les techniques et produits utilisés dans le blanchiment des dents ne cessent de progresser, tout en respectant vos dents. Entre les soins dentaires touchant le blanchissement des dents, et les techniques et remèdes « fait maison », cet article a pour objectif de vous donner un aperçu global sur le blanchissement des dents.

Le blanchiment dentaire ou encore l’éclaircissement dentaire vous offre des dents blanche en éclaircissant leur teinte. C’est une méthode qui consiste à utiliser un agent de blanchiment qui traverse l’émail dentaire, partie externe de la couronne dentaire et décolore la couche plus ou moins jaune.

Blanchir vos dents, vous y penser souvent ?

Le blanchiment des dents se pratique lorsque vos dents perdent leur couleur originelle par l’une des causes suivante (âge, coloration génétique, climat…) et que le détartrage dentaire n’est suffisant pour atténuer les colorations.

Raisons pour lesquelles vous avez des dents jaunes :

Les causes du jaunissement des dents peuvent se diviser en trois catégories ;

  • Les causes d’ordre pathologique (En général, ce sont les dents jaunes les plus fréquentes).
  • Les causes du jaunissement des dents liées à l’alimentation.
  • Causes relatives à l’hygiène bucco-dentaire.

Pour éviter le jaunissement des des dents, lire cet article.

Selon le ministère de la santé, voici les techniques du blanchiment des dents et produits utilisés :

Blanchiment des dents : techniques utilisés

Mais a part le blanchiment des dents par des méthodes naturelles, il existe un ensemble de techniques d’éclaircissement dentaire mais elles ne sont pas similaires, elles diffèrent selon ; Les causes de la coloration dentaire pour déterminer la technique la mieux adaptée ou le produit à utiliser.

Dans la plupart des cas, les colorations dentaires sont superficielles et liées soit, au tabagisme, à une hygiène insuffisante ou à la consommation fréquente de certains aliments (thé, café, fruits rouges, curry, safran…). Les techniques (Utilisées par un chirurgien-dentiste) les plus courantes d’éclaircissement peuvent alors être indiquées et donnent généralement de bons résultats.

Le détartrage – qui inclut un polissage des dents – est un préalable nécessaire à tout autre traitement d’éclaircissement et permet parfois à lui seul, en éliminant le tartre et la plaque dentaire, d’obtenir un résultat satisfaisant.

Les dentifrices qui revendiquent une action d’éclaircissement contiennent généralement des substances abrasives et parfois des agents éclaircissant en faible concentration. Leur utilisation, en alternance avec un dentifrice moins abrasif, peut avoir une certaine efficacité vis-à-vis des colorations légères et superficielles. Quoi qu’il en soit, les limites réglementaires imposées à ces dentifrices garantissent leur innocuité et permettent de considérer que leur usage ne comporte pas de risque particulier.

Les techniques de blanchiment des dents utilisant des produits à base de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) sont, de très loin, les plus répandues. Qu’il s’agisse de peroxyde d’hydrogène, de peroxyde de carbamide ou de perborate de sodium, le principe actif est le même : ces produits contiennent ou libèrent du peroxyde d’hydrogène qui a un fort pouvoir oxydant et permet de décolorer la substance colorante.

Par qui sont utilisés ces produits ?

Les produits en vente libre (bandelettes ou « kits de blanchiment des dents» avec des gels ou solutions à faible concentration en peroxyde) sont utilisés par le patient seul, sans prescription ni intervention d’aucun professionnel de santé.